Ma muse au solstice

LA SIBYLLE INVOQUÉE
Par la fenêtre ouverte
Mon regard se suspend
Au rideau de la brume.
Je trapèze – vertige ,
L’écart de la nuit brune.
Papillons éphémères
Dansez la course de la vie.
Je me charge des questions.
Avec son ventre rond,
Elle prend des airs bouddhiques;
Enchâssée dans ses voiles…
A tout appel
La lune répond.

Bonne(s) célébration(s) à toutes et tous

(de mon vrai nom Delphine)

Publicités

5 réflexions sur “Ma muse au solstice

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s