Obole d’Arbre

KODAK Digital Still Camera
Plouay printemps 2017

Je marche dans ton souffle

et à travers les tiens ;

cheminant humblement

vos cités forestières –

du moins ce qu’il en reste.

Attentif à ton cercle,

tu m’as déjà cernée.

Déjà tu me fais signe ;

tendant élégamment

feuillage et ramilles.

Je me coule à tes pieds ;

à l’abri de ta force.

Je hume dans l’écorce

ta sagesse éclairée.

Je pressens des réponses ;

j’essaie d’écouter.

Comme un bon père

que la Terre Mère

a inspiré,

tu m’élèves .

Comme un ami sévère

qui ne transige pas

avec mes infamies,

Tu m‘améliores.

Toujours

tu te fais guide ;

toi qui me mis un jour

sur les traces sacrées

de déesses ancestrales

Qui avaient à me dire

quelque chose du monde

et un secret sur moi.

Tu es le grand refuge

qui abrite la grâce

des vivants ;

Et du reste…

Insectes par cohortes ,

plumes , poils ; et chimères .

tu connais leurs histoires

et nous les restitues

par le vent et la sève.

Quand certains te massacrent

pour des doctrines obscures ;

quand d’autres t’utilisent

sans même t’honorer ,

l’homme qui m’accompagne

te nomme Frère d’âme .

Toujours à toi lié ,

et toujours à ta cause ;

il reconnaît les chants

du Saule et du grand Chêne.

Nous saignons chaque fois

qu’un des tiens est tué ;

c’est le centre du monde

qui chaque fois s’effondre.

Les étoiles en deuil

viennent à nos joues perler –

Nous pleurons chaque fois

qu’un des tiens est tué.

N’ont-ils donc rien compris

de tes dons tutélaires ?

Tu incarnes,

Incarnat,

les cycles de la vie.

Depuis tes radicelles

jusqu’à tes plus beaux fruits ;

par ta sève mémoire,

par tes feuilles conteuses,

tu es le temple unique

des naissants et des morts.

Tu es la clé du Monde

et le portail céleste.

Gracie de la Nef

 ( Dec 2018 D.A.R )

 

obole 2
Huelgoat printemps 2018
Publicités

17 réflexions sur “Obole d’Arbre

  1. En effet, les arbres sont vivants, ils nous le rappellent à chaque saison !
    Qui n’a jamais ressenti lors d’une balade en forêt, toutes ces forces naturelles d’apaisement profond que les arbres nous envoient ?
    En pleine période des sapins de Noël… ça coulait de source.
    Bien amicalement.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s