Scinder la part de l’Ange

Odilon Redon
Odilon Redon

Va, sinue ton sentier de lave.

Trempe tes mains et extirpe les runes ;

les scories carbonées,

comme on arrache les roses

sans se soucier du sang.

Sache que le chemin réchauffe

mais sait aussi brûler ;

calciner jusqu’à l’os

ceux qui l’ont emprunté –

errants ; torches vivantes ;

noyés dans leur bave écumante,

le regard vague au dessus de la fosse.

Va, dépose tes ailes.

Le tranchant sous la peau

frissonne.

Le sang s’écoule à petits flots

par le conduit lacrymal.

Les cloches résonnent ;

crachent leur chant létal ;

en chœur : un air vicié ;

exhibant à nos yeux atterrés

leurs impudiques imperfections.

Va, soi brave. Offense les. Offre

l’indécence de ton incandescence.

Dépose leur en sacrifice

– c’est ma part

cette question stérile :

Faut-il donner sens

à tout ce que nous traçons ?

Elles disent « nous voulons du décalé ! »

Fais donc un pas de côté ……………………. Voilà

tu te brûles seulement le pied …………….qui

te sert à tricher. C’est lui qui ……………….est

de leur lignée licencieuse. C’est …………..fait !

Va , ne reviens pas demain.

Car demain, c’est sûr, …………………………..j’ étoufferai

de mes poings en larmes …………………….ton râle

impitoyable. Et ma fuite ……………………..im-

pardonnable dans l’air ……………………….pur

c5052b231d87335219334dd0af2e48ea
« Fais un pas de côté. Voilà, tu te brûles seulement le pied qui te sert à tricher. c’est lui qui est de leur lignée licencieuse … »                                                                                                GdlN 

Gracie de la Nef ( mars 2019 D.A.R. )

Publicités

9 réflexions sur “Scinder la part de l’Ange

  1. Magnifique poésie qui porte un message fort puissant.
    Une danse de l’ombre et la lumière ; racines parfois endormies qui se réveillent, nous révélant la nature de l’humain.
     » Scinder la part de l’Ange  » ; un titre qui invite à la vigilance, au discernement.
    Bonne soirée ma belle
    Amitiés
    Manouchka

    P.S. Excellente trouvaille que les images

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci beaucoup pour ton passage et pour tes commentaires toujours éclairés… de ta belle lumière intérieure . Ah , je les ai cherchées ces images 🙂 , l’illustration de ce poème m’a donné du fil à retordre 😀
      Bonne journée Manouchka
      Amicalement
      Delphine

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s