Ma muse au solstice

LA SIBYLLE INVOQUÉE Par la fenêtre ouverte Mon regard se suspend Au rideau de la brume. Je trapèze - vertige , L'écart de la nuit brune. Papillons éphémères Dansez la course de la vie. Je me charge des questions. Avec son ventre rond, Elle prend des airs bouddhiques; Enchâssée dans ses voiles... A tout appel …

Lire la suite de Ma muse au solstice

Publicités

Parcellaire invisible III

L’ÉLOQUENCE DU SILENCE Par delà les mots dits, Les visages grimés et les charivaris, À l’abri des regards, à l’abri de leur glace, Sous le givre alourdi Par le poids des pensées, Un feu a fait son nid. C’est la source ; L’abreuvoir des vivants. C’est le chant qui commence ; Le souffle vibrant. C’est ce point …

Lire la suite de Parcellaire invisible III

L’aube se débat (Claude Pujade-Renaud) _ je vais souvent poser mes yeux sur les ramilles enchanteresse de l’Arbrealettres ; toujours revenant un peu plus élevée . Ce soir j’ai cueilli un poème adorable . GdlNef

L’aube se débat encore prisonnière du roncier de la nuit Se délivre d’un coup de reins vif et serein La nuit bat de l’aile (Claude Pujade-Renaud) Recueil: Instants incertitudes Traduction: Editions: Le Cherche Midi via L’aube se débat (Claude Pujade-Renaud) — Arbrealettres

Éclats de terre , vers de mer IV

  TRÉSORS D'UN PANIER VIDE    Qui n'a jamais rêvé Dans le secret des forêts D’être résident glorieux, Minuscule , unique, D’une cathédrale Armileria Perchée ; fragile cité elfique, Sur le flanc généreux D’un géant Quercus Rubra… L’astrolabe chimérique, Dans ses réseaux souterrains, Connaît nos rêves clandestins. Et la carte des étoiles ; Et des aventures épiques. …

Lire la suite de Éclats de terre , vers de mer IV

— constantinescu : un blog qui aiguise la machine à penser et le plaisir de l’art / des mots

Lundi 10 décembre « Dans un monde où tout est conduit vers le non-sens de la marchandise, il ne reste que la poésie pour re-naturer l’ensemble des relations et des valeurs. Mais qu’il ne reste qu’elle à pouvoir le faire ne garantit pas qu’elle puisse le faire car son pouvoir n’agit que secondé par un […] …

Lire la suite de — constantinescu : un blog qui aiguise la machine à penser et le plaisir de l’art / des mots